Accéder au contenu principal

AIN GHORABA: le portrait du Chahid, le Commandant Ferradj.

Aîn Ghoraba: le portrait du Chahid « le Commandant Ferradj »
Le Commandant Ferradj de son vrai nom Louedj Mohamed est né en 1934 à Ouddana dans la commune de Ain Ghoraba, Tlemcen.
Il a suivi ses études coraniques dès l’âge de cinq ans. De 1948 à 1950,il poursuivit ses études à la médersa Dar el kor’an de la ville de Hennaya. En 1952, ou une médersa venait d’être construite, il approfondit son instruction sous la conduite du Cheikh Mesbah. A l’âge de dix neuf ans, " Ferradj", recherchait par le caid pour ses activités politiques, a interrompu ses études et a quitté ses parents pour se réfugier à Saida ou il exercera le métier d’ouvrier tailleur.
En 1954, connu sous le pseudonyme de Si Abdelmoumène, il fut désigné chef de secteur.
Il a été contraint à plusieurs reprises de changer son pseudonyme de si Tahar, puis Abd El Ferradj dit Ferradj et enfin Si Mbarek. Il fut successivement Chef de secteur puis chef de Mintaka; enfin responsable de la zône cinq et membre de la wilaya cinq avec le commandant Rachid et le colonel Othmane. Il fut d’une bravoure exemplaire. En représailles, ils fusillèrent le père devant sa maison en présence de ses enfants en 1956. Une année après ce fut toute la dechra qui a été violemment rasée après un bombardement.
Le commandant Ferradj prit part à de vifs engagements contre les forces colonialistes aux Djebels Noufi, de Sebdou, Merbah, Oued Tadjemout
En 1960, Ferradj rejoint le Maroc et fut nommé commandant de la wilaya. Dans cette année, le commndant Ferradj et le colonel Lotfi reçurent l’ordre de rejoindre avec leurs troupes les zones de combat en Algérie. Pour contourner les lignes électrifiées, installées le long de la frontière algéro-marocaine, ils passèrent par le Sahara ou les forces françaises effectuaient de fréquentes reconnaissances. Ils furent encerclés dans la région de Béchar, par un convoi dépêché par le commandement de l'ennemi en terrain nu, et l’aviation française entra en action. Il n’existait pas de zone de repli. Et c'est le 27 mars 1960 que le Colonel Lotfi et le Commandant Ferradj luttèrent jusqu’au dernier souffle, leurs corps furent exposés sur la place publique puis enterrés à la cimetière de Béchar.
Tous les deux chahid firent preuve d’une foi inébranlable dans les destinées de la Nation algérienne et contribuèrent à l’instar des milliers d’autres chahids et moudjahidine par leur sacrifices pour le recouvrement de la souveraineté nationale.
Gadiri Mohamed. 31 octobre 32012

Commentaires

Toumi Amar a dit…
Chronologie du gloire,les heros ne meurent jamais,l'histoire de la nation occupe toujour nos belles jours ,mais aussi temoigne la cause eternelle..

Posts les plus consultés de ce blog

Tlemcen : la salle des fetes Kasr el afrah route de la gare .

TLEMCEN: La Salle des Fêtes Kasr El Afrah Route de la Gare.
                                                    Bonjour,
                                       Soyez les Bienvenus à la:
                         SALLE DES  FÊTES KASR EL  AFRAH. 

                             03 Rue Ghezlaoui Abdesselem,                                                                       Route de la Gare.
T L E M C E N

 Contact 0553.82.49.88   

Contact  0553.82.49.88  



TLEMCEN: Soutenance de Mémoires en Master de chimie macromoléculaire à l'Université.

Onze étudiantes et étudiants du département Sciences de la Matière,faculté des Sciences, laboratoire d’application des électrolytes et des polyélectrolytes organiques (Hocine Tayeb, Mahroug Hanane, Zenasni Choukria, Hadj Mohamed Ahmed, Gadiri Anissa, Heddi Djawhar, Benzembra Nosseimba, Bénali Ahmed, Badreddine Moufida, Ayad Hichem et Bentrar Rachid), ont soutenu, ce lundi, leurs Mémoires de master « chimie macromoléculaire » option : étude physico-chimique des macromolécules et leurs applications, en langue anglaise, à la bibliothèque de la faculté des sciences université Abou Bekr Belkaîd de Tlemcen a-t-on constaté sur place. Cette soutenance a été présidée par Mansri Ali professeur t directeur du laboratoire d’applications des électrolytes et polyélectrolytes organiques et les examinateurs Lahcène Tennouga, Ismet Kamel Benabadji et Mme Esma Chouchkou Braham maîtres de conférence à l’université. En effet, cette journée à été pleine pour ces étudiantes et étudiants qui ont présenté…